En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

La commune nouvelle de Beauvallon a été créée en janvier 2018 et réunit depuis les villages de Saint Andéol le Château, Chassagny et Saint Jean de Touslas.

Bandeau-Commune-nouvelle

Le village de Saint Andéol le Château

Saint Andéol le château est un village située à 20 km de Lyon, entre Givors, chef lieu de canton et Mornant siège de la communauté des 16 communes (la COPAMO) à laquelle elle appartient. L’espace agricole reste très important dans une commune où le village est groupé autour d’un ancien bourg médiéval remarquablement bien conservé. Ses espaces naturels apportent aux promeneurs un environnement naturel remarquable et de qualité.

Saint Andéol le Château en quelques chiffres :
Superficie : 995 hectares
Population du recensement de 2008 (chiffres INSEE) : 1555 habitants (en 1999, 1382habitants et en 1990 1158 habitants)
Sobriquet des andéolais : les Tchibes
Altitude moyenne : 276 mètres (le plus haut 363 mètres et le plus bas 189 mètres)
Coordonnées GPS : latitude 45° 35’ 09’’ Nord, longitude 04° 41’ 42’’ Est
Hydrographie : Le Godivert et le Barny se jetant dans le Gier et Le Mornantais bordant au nord la commune

Le village de Chassagny

Village à environ 6 km de Givors et à 26,6 km de Lyon.  Superficie : 933 ha – Alt. Moyen. 330 m. Environ 1 285 habitants (Les Chassagnerots)
Hydrographie : le Mornantet contourne la commune

Entre la ville et la campagne, bien calé sur les bords des coteaux du Lyonnais, le village de Chassagny, édifié sur le granit, a su conserver son équilibre entre son chef lieu de canton, Givors et le siège de sa communauté de communes, Mornant. Les agriculteurs sont encore présents et l'élevage des bovins fait place, petit à petit, à la culture des céréales. La vigne tient une bonne place dans le village et un viticulteur bénéficie de l'appellation AOP Coteaux du Lyonnais .

Pour apprécier pleinement le cadre de vie de notre village, diverses promenades sont proposées dans les bois et sur les bords du Mornantet que l'on peut traverser par plusieurs passerelles restaurées, dont une a obtenu le prix du patrimoine du Conseil général en 1996. A citer également le château, l'église et le Fief de La Vaure, sans oublier la zone de biotope du plateau de Montagny/Chassagny riche par sa flore et sa faune.

Le village de Saint Jean de Touslas

Nombre d'habitants : 846. Superficie : 5,57 km².

Coordonnées GPS : Latitude : 45.578164 | Longitude : 4.6622. Altitude : 341 mètres.

La plus ancienne mention connue de Saint-Jean-de-Touslas date de l’an 990. (Cartulaire d’Ainay-Charte 160). « Touslas » provient du mot celtique «tous», transformé par la suite en « Attolas », pour prendre enfin sa forme actuelle.
Avant la Révolution, Saint Jean dépendait de la paroisse de Dargoire rattachée à l’archiprêtré de Mornant sous la domination du seigneur de Riverie.

St Jean a gardé des traces de son passé à travers quelques maisons fortes, châteaux, croix etc...